à la une : se former au jeu L’Arbre Soleil

Lors du Symposium international de psychogénéalogie (16-17 mars 2024), vous avez eu l’opportunité de découvrir une approche thérapeutique novatrice dans le domaine de la psychogénéalogie : l’Arbre Soleil, le jeu.

Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de visionner notre présentation, vous pouvez la retrouver en suivant ce lien :

https://www.l-arbre-soleil.be/l-arbre-soleil-le-jeu-symposium

Suite à l’engouement suscité par notre méthode et aux nombreuses sollicitations que nous avons reçues, nous sommes ravis de vous annoncer la tenue, en collaboration avec l’ASBL l’Arbre de vie et des sens, d’une formation dédiée à la maîtrise créative du jeu de l’Arbre Soleil à Lyon.

Cette formation s’adresse à toute personne intéressée par l’utilisation du jeu, désireuse de se former à sa pratique, de vivre des expériences concrètes à travers des exercices expérientiels, et de comprendre comment cet outil peut enrichir sa démarche professionnelle. De manière à ce que cette formation conserve sa pertinence et sa qualité, les places seront limitées à 12 personnes.

Voici les détails pratiques :

Quand ? Les 25 et 26 mai 2024
Où ? À l’Espace Ouest Lyonnais
Tarif ? 449€ (pour les détenteurs du Coffret de jeu*) *Le Coffret de jeu est disponible à l’achat sur notre site au prix de 299€. Vous pouvez également le commander en nous envoyant un e-mail.

En bonus, nous offrons une séance de supervision de groupe pour accompagner votre progression dans l’utilisation du jeu.

Pour vous inscrire, veuillez suivre ce lien :

https://www.l-arbre-soleil.be/le-jeu-la-formation-le-stage-la-supervision-2

Nous espérons vous compter parmi les participants à cette formation.

 

Crise d’angoisse silencieuse

Une crise d’angoisse ou trouble de panique se définit comme un épisode de peur soudaine intense délimité dans le temps. Ces symptômes ne sont pas toujours visibles, et peuvent se manifester de manière silencieuse. Dans un post Instagram, une psychologue a mis en évidence les symptômes moins décelables d’une crise d’angoisse.

Caractérisée par un épisode de peur imprévisible et paralysant, la crise d’angoisse se manifeste le plus souvent par des nausées, des sensations de vertiges, des douleurs thoraciques, des palpitations cardiaques ou des tremblements. Sa durée varie de quelques minutes à une heure, voire un peu plus, avec une moyenne de 20 à 30 minutes. Selon l’Assurance maladie, “pendant cet épisode, la personne atteinte a l’impression de ne plus du tout maîtriser la situation”. Cette crise peut également se manifester par des signes psychiques invisibles. Dans un post publié sur Instagram, la psychologue Amélia Lobbé, spécialisée dans la dépression, l’anxiété et le bien-être émotionnel, a expliqué que lors d’une crise d’angoisse, “on peut avoir l’air calme et souriant, mais faire une crise d’angoisse silencieuse, qui se manifeste par une forte tension intérieure”.

8 signes d’une crise d’angoisse silencieuse

Une crise d’angoisse peut engendrer de nombreux symptômes à la fois physiques et psychiques très handicapants au quotidien. Les symptômes psychiques peuvent être associés à une crise d’angoisse silencieuse car ils sont invisibles. La psychologue a listé huit signes d’une crise d’angoisse silencieuse. Les voici

Une impression de déconnexion avec la réalité

Lorsque l’on souffre d’une crise d’angoisse, “le corps est là, parfois avec un sourire sur le visage, mais l’esprit est ailleurs” explique la psychologue. Selon elle, un certain détachement avec la réalité se fait ressentir, pouvant même aller jusqu’à une dépersonnalisation. Un fait confirmé par l’Assurance maladie, qui met en lumière le ressenti d’une personne lors d’une crise d’angoisse : “Je ne sais plus qui je suis, mon corps se transforme”. Cela est décrit par la professionnelle comme un symptôme de dissociation. “On a l’impression d’être à l’extérieur de soi-même. On s’entend parler et agir”, ajoute-t-elle. Un signe qui ne se voit pas d’un point de vue extérieur.

Des pensées intrusives

Lorsque l’on est victime d’une crise d’angoisse, “certaines pensées s’imposent à vous et sont de nature effrayante, morbides ou auto-dénigrantes” déclare Amélia Lobbé. En effet, cet épisode de peur intense peut occasionner des pensées que l’on n’aurait pas en temps normal.

Un sentiment de paranoïa

Les crises d’angoisse surviennent le plus souvent sans prévenir, elles peuvent donc se produire lorsque l’on est en société. Un facteur qui rajoute du stress et de l’anxiété à la personne qui subit un épisode d’angoisse. Selon la psychologue, cela se traduit par “une impression erronée que les gens vous regardent avec insistance, vous en veulent et vous trouvent nul”. Une situation qui met mal à l’aise et qui est dure à vivre. D’autant plus qu’on a “tendance à surinterpréter les attitudes et les pensées des autres” ajoute la spécialiste.

Des ruminations

Certaines personnes souffrant de crises d’angoisse ont “des pensées intrusives qui se mettent à tourner en rond dans leur tête de manière rapide” explique la psychologue.

Une difficulté à penser correctement

Lors d’une crise d’angoisse, nos pensées sont généralement très confuses. C’est ce que l’on appelle “l’inhibition de la pensée provoquée par l’anxiété” selon l’experte en psychologie. Cela se traduit par “une difficulté à traiter les informations extérieures, à raisonner, à rationaliser et à faire le tri dans les informations stockées en mémoire”, explique-t-elle.

Un sentiment de déréalisation

Selon l’Assurance maladie, il est possible, lors d’une crise d’angoisse, de ressentir une “impression de se trouver dans un monde irréel (l’environnement se modifie dans ses formes ou ses couleurs, par exemple)”. Un fait également relayé par la psychologue : “La perception de la réalité est altérée et on a l’impression que l’environnement a changé, qu’il devient cotonneux, sombre, bizarre et menaçant… “.

Une hypervigilance

Lorsqu’une personne fait une crise d’angoisse, celle-ci a tendance à se sentir tendue et aux aguets. Comme l’explique la psychologue, “c’est la sensation d’être en danger sans savoir pourquoi et sans que la situation le justifie vraiment”.

Une impression de courir un danger

Se sentir en danger et avoir une appréhension diffuse sont des signes d’une crise d’angoisse. Cela se traduit par « une impression qu’il n’y a plus d’espoir et que sa situation est menacée » déclare la spécialiste.

Si vous êtes sujets aux crises d’angoisses, n’hésitez pas à consulter un psychologue qui saura vous aider au mieux.

https://www.femmeactuelle.fr/sante/news-sante/crise-dangoisse-silencieuse-voici-8-signes-qui-la-caracterisent-dapres-une-psychologue-2169545

Anouck Ledoux
06 23 18 71 14 
Rebalance – Recharge – Renew
Mind-Body Therapist
Clinical Hypnotherapist
Reiki Master Teacher 

La musique de l’Âme

Notre monde en pleine mutation entraine la perte plus ou moins importante des repères culturels et sociaux ce qui génère, auprès de nombreuses personnes, un mal-être et des stress difficiles à dépasser. Depuis la nuit des temps, la nature fonctionne toujours de la même manière : Dès qu’il y a une demande, dès que celle-ci s’amplifie, l’offre apparaît. Il en est de même au niveau de notre chemin d’évolution et c’est ainsi que de nouveaux « outils d’évolution » ont été « inspirés » et sont apparus ces dernières années…

C’est suivant ce principe que les Signatures Fréquentielles ont été conçues il y a presque 20 ans et commencent à être utilisées par un nombre grandissant de thérapeutes et de médecins holistiques, en France mais aussi au-delà de nos frontières.

Le principe

Au début était le verbe, et tout ce qui est nommé se met à vibrer à l’infini. Grâce à nos nomsde familles, nos prénoms et notre date de naissance, cet outilquantique nous donne toutes les fréquences musicales qui nous composent, mais aussi nos essences d’être (les choix de l’âme dans cette incarnation) et permet également d’identifier les cristallisations (souffrances non résolues) que nous portons au moins depuis la naissance.

Cet outil de libération et de réalisation fait le lien entre les Savoirs Ancestraux et la Science d’aujourd’hui. Le logiciel d’application des Signatures Fréquentielles a été conçu à partir de toutes les anciennes Connaissances Sacrées (le nombre d’or, les lois pythagoriciennes, la kabbale, l’astrologie universelle, etc.).

L’équilibre et l’harmonie retrouvées bénéficient autant aux plantes qu’aux animaux et bien sûr à nous les humains. Les huiles essentielles qui accompagnent cet outil ont été spécialement élaborées pour accompagner les sons spécifiques de chacun afin d’ouvrir la conscience sur les souffrances archétypales liées aux blessures émotionnelles que nous avons à libérer dans cette incarnation.

Les séances se déroulent auprès des personnes (les musiciens de l’âme) utilisant ce logiciel un peu partout en France et certains pays limitrophes. Pour les personnes motivées il est possible également de se former à cet outil, la formation inclut la compréhension et la libération des schémas sclérosants pour chaque futur praticien de la musique de l’âme…

Didier Rauzy

Cabinet Dominique Mathey

https://www.notre-voix-interieure.fr/ – 0614357743 –
contact@notre-voix-interieure.fr – Séances en présentiel ou visio
Signatures fréquentielles – Constellations familiales et systémiques – Psychogénéalogie

Vœux 2024 « Tout est accompli »

. Notre repère, notre référence est 5

Notre repère est avant tout de nous reconnaître libre de toute obligation de faire.

. Notre action est 3

Notre action est de vivre en cohérence avec Nous-même

. Le constat qui nous laisse en paix est 1

Nous sommes en paix si – et seulement si – nous sommes dans la certitude absolue de ne pouvoir l’être qu’en nous respectant libres

. Notre vérité profonde est 1

Par notre expérimentation, nous savons que nous avons à respecter notre intégrité sans réserve

. L’essence de réalisation est 1. Et c’est ainsi que nous nous réalisons en nous respectant dans l’expérimentation de l’Être accompli que nous sommes.

. L’Évidence ou l’Illusion est 9. Dans cette réalisation, nous sortons de l’illusion de l’urgence d’un accomplissement à venir. L’Évidence que tout est accompli.

C’est donc en choisissant d’expérimenter librement ce que nous sommes, tels que nous sommes, que nous nous installons chacun dans la certitude absolue d’Être Unique.

En d’autres termes, expérimentons ce que nous sommes, tels que nous sommes en sortant de toute idée de manque.

L’Homme est libre, mais il ne le sait pas.

C’est dans l’expérimentation consciente du « Tout est accompli que l’Homme constate l’Amour ». Ce sont les vœux que je formule pour chacun de nous. De tout cœur.

 

 

Pour le maintien de la Ciivise

Le 13 novembre 2023, la Délégation du Sénat aux Droits des Femmes et à l’Egalité des Chances entre les Femmes et les Hommes a écrit une lettre ouverte à Emmanuel Macron l’appelant à maintenir la #Ciivise Ciivise(Commission Indépendante sur l’Inceste et les Violences Sexuelles faites aux Enfants).
Après avoir développé un argumentaire, la lettre ouverte conclut :
« … nous vous demandons solennellement de prolonger l’existence de la Ciivise dans sa forme et sa structure actuelles afin de profiter de l’expérience et du savoir acquis durant ces deux ans par les responsables de cette commission. »
Il n’y a donc pas que les victimes, associations de victimes, professionnels de l’enfance, citoyens qui demandent le maintien de la CIIVISE. Il y a aussi les parlementaires qui sont experts de ces sujets.
Je donne plusieurs liens qui montrent sur un peu plus d’un an (du 6 décembre 2022 au 9 novembre 2023) toute l’estime que les parlementaires ayant croisé la route du juge Edouard Durand ont envers lui et la CIIVISE, lors d’auditions à des commissions et délégations du Sénat ou de l’Assemblée Nationale. Par ordre chronologique inversé :
Pour commencer, l’audition par cette même délégation qui avait reçu la CIIVISE quelques jours auparavant, le 9 novembre 2023 : https://videos.senat.fr/video.4130775_654c802eb1ce5
Ensuite, audition du co-président de la CIIVISE sur le dernière avis de la commission : « Violences sexuelles faites aux enfants : le coût du déni » par la Commission des Lois de l’Assemblée Nationale, le 19 juillet 2023 : https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/16/organes/commissions-permanentes/lois/actualites/audition-du-co-president-de-la-ciivise-sur-le-derniere-avis-de-la-commission-violences-sexuelles-faites-aux-enfants-le-cout-du-deni
Et le 6 décembre 2022, la délégation aux Droits de l’Enfant de l’Assemblée Nationale a reçu Edouard Durand, co-président de la CIIVISE : https://www.dailymotion.com/video/x8g4igx
En notant la variété des intitulés des instances qui s’y sont intéressées et qui l’ont auditionné : les droits des enfants, les droits des femmes, les lois.
En utilisant les moteurs de recherche, on peut constater que cette lettre ouverte a été relayée dans la presse et les réseaux sociaux le 14 novembre 2023.
Une pétition a été lancée en novembre 2023 par Mouv’Enfants, mouvement initié par Arnaud Galais un des membres démissionnaires de la CIIVISE en soutien au maintien de la CIIVISE et aux deux co-président Edouard Durand et Nathalie Mathieu. Elle a été lancée probablement car les membres de la CIIVISE pressentaient le mauvais coup qui allait lui être porté vu l’absence invraisemblable du gouvernement à la présentation du rapport public le 20 novembre 2023.
Force est de constater que ni cette « demande solennelle », ni les autres appels formulés sous d’autres formes et par d’autres parties prenantes n’ont été entendus par Emmanuel Macron et par le Gouvernement, puisqu’un changement de cap et l’éviction du juge Edouard Durand ont été annoncés mi décembre 2023 sans explication argumentée, et fait plus grave, avec l’expression d’assertions fausses contestées par la majorité des membres de la CIIVISE qui en sont venus à donner leur démission, outrés par cet historique, en soutien au juge Edouard Durand et en pensant avant tout aux enjeux pour les enfants. On est loin de ce que certains qualifient de” psychodrame” ; cela relève clairement d’une prise de responsabilité et de courage.
Depuis l’annonce du changement d’orientation et de direction de la CIIVISE par le gouvernement, et donc malgré les différents appels en ce sens – dont la lettre ouverte évoquée précédemment – des citoyens ont exprimé leur demande de maintien de la CIIVISE dans sa doctrine et avec Edouard Durand. Ils l’ont fait en utilisant la pétition et en exprimant leurs réactions sur les réseaux sociaux avec notamment les hashtags #Ciivise #SoutienCiivise #NousSommesLaCiivise  Hier, samedi 23 décembre 2023, des regroupements ont eu lieu dans plusieurs villes de France pour afficher ce soutien à l’initiative de Soutien Ciivise.
Ce soir et demain tous les enfants de la terre vont fêter plus ou moins joyeusement Noël avec des cadeaux du plus futile au plus signifiant.
Donnons aux enfants victimes d’inceste le plus beau cadeau de Noël, le plus signifiant qui soit : l’espoir de vivre leur vie d’enfant dans la sécurité, le droit le plus élémentaire qui soit.
Que vous soyez un des 30 000 adultes victimes d’inceste dans leur enfance qui avaient témoigné à la CIIVISE, ou un des plus de 5 millions qui n’ont pas témoigné, ou parent protecteur d’un enfant victime d’inceste, ou concerné par les actes de pédophilie dans l’Eglise, membre d’association œuvrant pour les enfants, professionnel de l’enfance, citoyenne et citoyen considérant que notre société ne peut se passer de la CIIVISE dans sa doctrine et de l’expertise, de la bienveillance et de la détermination remarquables et remarqués du juge Edouard Durand,
il faut qu’on fasse bouger très significativement le compteur de cette pétition qui se trouve actuellement à environ 14 000 signatures, bien loin, je dirais même à des années lumière des chiffres mettant en évidence ce fléau : 160 000 enfants par an, 5,5 millions d’adultes victimes dans leur enfance, 9,7 milliards d’euros en coût du déni (s’il fallait donner un argument financier car pour moi, les deux autres chiffres parlent suffisamment).
SIGNEZ LA PETITION COMME CADEAU DE NOEL QUI NE VOUS COUTERA RIEN ET POURRA RAPPORTER TELLEMENT AUX ENFANTS ET AUX PARENTS PROTECTEURS SI EMMANUEL MACRON ACCEPTAIT D’APPORTER SON PROPRE CADEAU, A SAVOIR : REVENIR SUR SA DECISION. ET PLUS NOTRE CADEAU COMMUN A NOUS CITOYENS SERA GRAND, PLUS EMMANUEL MACRON SAURA Y METTRE DU SIEN.

Hommage à Michèle Rivasi

C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris le décès de Michèle Rivasi, députée européenne, survenu le mercredi 29 novembre 2023 à la suite d’un malaise cardiaque. Mme Rivasi a été immédiatement prise en charge et hospitalisée à Bruxelles.

Figure inspirante, stimulante et engagée, fondatrice d’associations comme la Criirad en 1986, au lendemain de Tchernobyl, le Criirem en 2005, AZB – Association Zones Blanches en 2014 (Oeuvrant pour les personnes EHS – ElectroHyperSensible), toujours prête à défendre les principes qu’elle chérissait, Michèle Rivasi a consacré sa vie à la protection de la biodiversité et de notre santé, au combat pour la transparence de nos institutions dans l’intérêt des citoyens européens.

Élue députée de la Drôme en 1997, vice-présidente du conseil général de la Drôme, conseillère municipale à Valence, puis en tant que députée au Parlement européen en 2009, elle a travaillé sans relâche pour faire avancer les dossiers qui lui tenaient à cœur. Membre active d’EELV et des Verts/ALE, elle a laissé une empreinte indélébile sur de nombreux aspects de la législation européenne, par son travail acharné et sa pugnacité sans égale. Elle faisait partie de ces personnes qui combattait sans faiblir le rôle négatif des lobbys au Parlement Européen, leur influence, et la corruption. Elle devait présenter un rapport 10 jours après sa mort sur les dessous des relations de la présidence de la Commission et les laboratoires pharmaceutiques, et l’on espère qu’il verra le jour.

La disparition de Michele Rivasi est une perte immense pour l’écologie politique, la démocratie européenne. Ses collègues et son équipe saluent son courage, son intégrité et sa proximité avec les gens. Ses qualités de cœur, jusqu’au bout.

Mini bûches glacées, parfait de potimarron au parfum de mandarine

Le potimarron a une saveur douce et se rapproche de la texture de la châtaigne. Lorsqu’il est sucré et parfumé, ici, avec quelques gouttes d’essence de mandarine rouge (une huile essentielle bio), il crée la surprise dans un dessert.

Ni beurre ni crème dans cette bûche glacée mais de la crème de coco montée en chantilly : pour que cela fonctionne, il vous faut choisir une crème de coco à 24% de matière grasse. Il faut également qu’elle soit bien froide, mettez-la au réfrigérateur au moins 4 heures avant. Cette recette est également sans œufs ni gluten.

Pour 4 personnes

300 g de potimarron épluché

1 c. à soupe de sucre de canne vanillé maison * ou 1 sachet de sucre vanillé

6 gouttes d’essence de mandarine zeste (huile essentielle de mandarine rouge bio)ou 2 pincées de zeste d’orange bio

200 ml de crème de coco à fouetter (spécial chantilly)

1 c. à soupe de sirop d’agave

La sauce au chocolat

100 g de chocolat noir à 70% de cacao

10 cl de boisson végétale

½ c. à café de badiane en poudre (anis étoilé)**

Pour décorer :

4 étoiles de badiane (anis étoilé) ou 4 orangettes ou 4 physalis

Épluchez le potimarron (il vaut mieux ne pas laisser la peau, contrairement aux recettes salées, car son goût est plus marqué) et coupez-le en tranches pour le faire cuire à la vapeur.Mixez ou écrasez le potimarron cuit au moulin à légumes. Dans la purée lisse obtenue, ajoutez le sucre vanillé et l’essence de mandarine (choisissez bien une huile essentielle bio) ou le zeste d’orange. Réservez au frais.

Sortez-la crème de coco du réfrigérateur et mettez-le  dans un saladier profond avec le sirop d’agave.

Utilisez un batteur électrique pour fouetter longuement et obtenir une crème aérée qui a au moins doublé de volume.Conservez 4 c. à soupe de chantilly à part pour le service. Ajoutez la chantilly dans la purée de potimarron et mélangez.

Remplissez 4 moules individuels ayant une forme rectangulaire. Réservez au congélateur jusqu’au moment de servir.

Sortez-les du congélateur pour les mettre au frigo 20 minutes avant de les déguster, ou si le service est long (parce que tout le monde est en train de déballer les cadeaux avant le dessert…), laissez-les bûchettes à température ambiante pour qu’elles ne soient pas dures.

Juste avant de servir le dessert, faites fondre le chocolat noir dans une petite casserole avec la crème d’amande liquide et la badiane en poudre

Déposez une cuillère de chantilly sur le fond de chaque assiette pour faire le lit de chaque bûchette. Démoulez les bûches, placez-les sur le « lit » de chantilly (cela leur évite de glisser).

Versez la sauce au chocolat tiède sur les bûchettes, posez une étoile de badiane pour décorer et servez aussitôt pour apprécier le contraste chaud et froid qui fait ressortir les parfums.

* Le sucre vanillé maison : lorsque vous avez parfumé un dessert avec les grains d’une gousse de vanille, conservez la gousse utilisée dans un bocal de sucre de canne blond. Remuez de temps, la gousse de vanille va sécher et vous pourrez encore l’utiliser pour parfumer un lait végétal dans lequel vous la ferez infuser ou une compote. À chaque occasion, placez vos gousses de vanille grattées dans le bocal de sucre et utilisez celui-ci dans les desserts, il sera délicatement parfumé. Lorsque vos gousses sont vraiment très sèches, coupez-les en petits bouts et réduisez-les en poudre en mixant avec 1 cuillerée de sucre blond.

** La badiane en poudre :

Mixez 3 étoiles de badiane dans un mini-blender et conservez cette poudre dans un petit pot hermétique, elle vous servira pour parfumer d’autres recettes : riz au lait, entremets, ganache au chocolat…

https://www.valeriecupillard.com/post/parfait-potimarron

 

Odyssée Quantique

Comme le disait Hubert Reeves, «l’univers est une machine à faire de la conscience». Dans ce vaste cosmos, le quantique nous ouvre les portes des infiniment petits, là où tout naît et se relie. Parallèlement, la santé intégrative souligne l’union du corps, de l’esprit et de l’âme dans une harmonie totale. Ces univers, apparemment distincts, se rejoignent dans un concept clé: l’interconnexion.

C’est dans cette toile interconnectée, vibrant d’une nouvelle conscience, que je vous invite à clore cette année et à accueillir la suivante.

Embarquez avec moi et l’équipe de Conversation Papillon dans un périple du microcosme au macrocosme, où les frontières entre physique quantique et santé intégrative fusionnent pour révéler une vision holistique de notre existence.

En vous inscrivant à notre Odyssée, vous recevrez dès le 18 décembre le précieux cahier des 12 premiers jours de l’année, un cadeau pour démarrer 2024 dans la gratitude et la pleine conscience. Votre enthousiasme des années passées pour ce cahier m’a touchée, et je suis ravie de répondre à nouveau à votre attente en vous l’offrant cette année encore.

Ensuite, pour terminer l’année également dans de magnifiques énergies, c’est un hommage à un homme remarquable, le Dr Olivier Soulier, qui nous a quittés trop rapidement, auquel je vous convie. Spécialement pour la période de Noël, du 24 au 31 décembre, nous rediffusons gratuitement son inspirant congrès, «Soigner l’Homme, Sauver la Terre», congrès organisé par Sens et Symboles qui nous a été maintes fois demandé depuis sa dernière diffusion. Ne manquez pas cette occasion unique de vous imprégner de ses énergies et de nourrir votre esprit.

Si vous n’êtes pas de celles et ceux qui avaient profité de cette chance, l’an passé, je vous invite fortement à profiter de cette dernière diffusion sur Conversation Papillon. C’est un congrès à voir et à revoir, pour élever nos vibrations, découvrir des conférenciers magnifiques et grandir en conscience!

Et, à partir du 1er janvier, l’aventure prend encore plus d’expansion! Préparez-vous pour 12 ateliers/conférences exclusifs dans lesquels de nouvelles perspectives enrichissantes vous attendent!

Je garde encore quelques surprises pour les semaines à venir… mais une chose est sûre, c’est une grande traversée à ne pas manquer!

Si vous aspirez à finir cette année et à entamer la nouvelle avec un cœur empli d’amour et d’unité, et à influencer positivement la conscience collective et notre avenir, l’Odyssée Quantique 2024 vous attend.

Êtes-vous prête à voyager à mes côtés?

Ensemble, déployons nos ailes vers un avenir vibrant d’amour et d’unité.

Annie Laforest

Pour découvrir ce précieux héritage de sa sagesse et poursuivre son voyage de connaissance, je vous invite à visiter www.lessymboles.com. C’est un merveilleux moyen de célébrer la mémoire de cet homme exceptionnel et de continuer à apprendre de lui. Ce livre sera également en vente sur le stand lors du Symposium International de Psychogénéalogie

Comment se libérer du stress des fêtes de fin d’année ?

Épidémie de grippe, Black Friday, Cyber Monday, hiver, froid, pluie, solstice d’hiver, fête de fin d’année (Achat de déco, décoration de noël, achat de cadeau, participation à des événements, voyage, repas de famille, cuisine, vaisselle, gestion des invitées, préparer la reprise pour l’année suivante). Autant d’événements dans un seul mois qu’il va falloir supporter avec un budget souvent très bas. Tout ceci est très générateur de stress et d’anxiété. Voici nos quelques conseils pour ne pas se laisser emporter dans la dépression.

Que représentent les fêtes de fin d’année pour certaines personnes ?

Les fêtes de fin d’année peuvent revêtir différentes significations pour différentes personnes en fonction de leurs expériences, croyances, traditions et perspectives individuelles. Chez certaines personnes, elle symbolise beaucoup de stress, de peur, etc., tandis que chez d’autres, il s’agit de fête, de retrouvaille, de célébration, de joie, de partage. Voici quelques-unes des significations que les fêtes de fin d’année peuvent avoir pour certaines personnes :

  • Célébration religieuse : Pour de nombreuses personnes, les fêtes de fin d’année, en particulier Noël, sont des occasions de célébrer des événements religieux importants liés à la naissance de Jésus-Christ.
  • Réunion familiale : Les fêtes sont souvent associées à des réunions familiales. C’est un moment où les membres de la famille se rassemblent pour célébrer, partager des repas et créer des souvenirs.
  • Traditions culturelles : Les fêtes de fin d’année sont souvent accompagnées de traditions culturelles spécifiques, que ce soit la décoration du sapin, l’échange de cadeaux, la préparation de plats traditionnels, etc.
  • Joie et bonheur : Pour beaucoup, les fêtes symbolisent la joie, la générosité et le partage. C’est une période où les gens expriment leur affection en offrant des cadeaux, en participant à des activités festives et en partageant des moments de bonheur.
  • Renouveau et espoir : La fin de l’année est souvent perçue comme une période de renouveau. Les gens peuvent voir les fêtes comme une occasion de laisser derrière eux les moments difficiles de l’année et d’espérer un avenir meilleur.
  • Pause et repos : Les vacances de fin d’année offrent à de nombreuses personnes l’occasion de prendre une pause bien méritée, de se reposer, de se détendre et de recharger leurs batteries.
  • Bénévolat et générosité : Certaines personnes voient les fêtes comme une opportunité de donner aux autres. Cela peut se manifester par la participation à des activités de bénévolat, des dons de charité ou simplement des actes de gentillesse envers autrui.
  • Créativité et expression : Les fêtes peuvent être une période où les gens expriment leur créativité à travers la décoration, la cuisine, la musique et d’autres formes d’expression artistique.

Il est important de noter que ces significations peuvent varier considérablement d’une personne à l’autre en fonction de leur contexte culturel, religieux, familial et personnel.

Pourquoi certaines personnes n’aiment pas les fêtes de noël ?

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles certaines personnes n’aiment pas les fêtes de Noël. Voici quelques-unes des raisons courantes :

  1. Solitude : Les fêtes de fin d’année peuvent mettre en évidence la solitude pour certaines personnes, en particulier celles qui n’ont pas de famille proche ou d’amis avec qui les passer.
  2. Deuil : Pour ceux qui ont perdu un être cher récemment, Noël peut être une période difficile associée à des souvenirs douloureux.
  3. Stress financier : Les dépenses liées aux cadeaux, aux décorations, aux repas festifs, etc., peuvent créer un stress financier important pour certaines personnes.
  4. Pression sociale : Il peut y avoir une pression sociale importante pendant la saison des fêtes pour participer à des événements sociaux, acheter des cadeaux coûteux, ou même simplement pour être joyeux et festif.
  5. Conflits familiaux : Pour certains, Noël peut être associé à des conflits familiaux ou à des dynamiques familiales difficiles.
  6. Dépression saisonnière : Certains individus souffrent de dépression saisonnière, une forme de dépression liée aux changements de saison, et l’hiver peut être particulièrement difficile.
  7. Épuisement : La préparation des fêtes, y compris la décoration, la cuisine, le shopping, peut entraîner un épuisement physique et émotionnel.
  8. Croyances religieuses ou culturelles : Certaines personnes n’adhèrent pas aux célébrations de Noël pour des raisons religieuses ou culturelles personnelles.
  9. Mémoire de mauvaises expériences passées : Des expériences négatives associées à Noël dans le passé peuvent influencer la perception des fêtes chez certaines personnes.Il est important de reconnaître que les sentiments à l’égard des fêtes de Noël peuvent varier d’une personne à l’autre, et chacun a des expériences et des raisons différentes. Respecter les choix et les sentiments des autres pendant cette période est crucial.

    Comment s’appelle la peur de Noël ?

    La peur de Noël est appelée « hémérophobie » ou « cynophobie« . Il s’agit d’une forme de phobie spécifique qui se manifeste par une anxiété ou une peur intense associée à la période de Noël. Les personnes atteintes d’hémérophobie peuvent ressentir une appréhension ou un malaise lié aux festivités, aux décorations, aux réunions familiales, ou à d’autres aspects de la célébration de Noël. Comme avec d’autres phobies, il est recommandé de consulter votre médecin pour obtenir un soutien et des conseils appropriés si la peur de Noël interfère significativement avec la vie quotidienne de quelqu’un.

    Pourquoi Noël ainsi que les autres événements de fin d’année sont stressants ?

    Les événements de fin d’année, y compris Noël, peuvent être stressants pour plusieurs raisons comme vous l’avez certainement observé les années antérieures. Voici les quelques facteurs courants qui contribuent au stress pendant cette période :

    1. Pression sociale : Il y a souvent une pression sociale pour participer à des célébrations, acheter des cadeaux, décorer la maison, et être joyeux. Cette attente peut créer du stress pour ceux qui se sentent obligés de répondre à certaines normes.
    2. Financier : Les dépenses liées aux cadeaux, aux décorations, aux repas festifs et aux voyages peuvent entraîner un stress financier, en particulier pour ceux qui ont des contraintes budgétaires.
    3. Organisation : La préparation des festivités, y compris la planification des repas, la décoration, l’achat de cadeaux et la coordination des événements, peut être chronophage et stressante.
    4. Relations familiales : Pour certaines personnes, les réunions familiales pendant les fêtes peuvent être source de tension, de conflits ou d’anxiété, ce qui contribue au stress.
    5. Solitude : Pour ceux qui n’ont pas de famille proche ou d’amis avec qui passer les fêtes, la période peut être particulièrement difficile, accentuant le sentiment de solitude.
    6. Attentes irréalistes : Des attentes irréalistes quant à la perfection des fêtes, des cadeaux parfaits et des relations familiales harmonieuses peuvent créer une pression supplémentaire.
    7. Dépression saisonnière : Certains individus souffrent de dépression saisonnière pendant les mois d’hiver, ce qui peut aggraver le stress pendant la période des fêtes.
    8. Surcharge d’activités : La saison des fêtes peut être marquée par une surcharge d’activités sociales, professionnelles et familiales, ce qui peut entraîner de la fatigue et du stress.
    9. Souvenirs douloureux : Pour ceux qui ont vécu des événements difficiles pendant les fêtes dans le passé, la saison peut évoquer des souvenirs douloureux, contribuant au stress émotionnel.

      Il est important de reconnaître ces sources potentielles de stress et de prendre des mesures pour les gérer. Cela peut inclure la définition de limites claires, la simplification des célébrations, la gestion des attentes, et la recherche de soutien auprès de proches ou de professionnels de la santé mentale si nécessaire.

      Comment se libérer du stress des fêtes de fin d’année

      Se libérer du stress des fêtes de fin d’année peut être essentiel pour profiter pleinement de cette période. Ne vous mettez aucune pression pour tout vouloir réussir. C’est d’ailleurs la pire chose à ne pas faire pour éviter les déceptions, et la déprime. Voici 15 astuces qui pourraient vous aider :

      1. Établir des priorités :

      L’idée d’établir les priorités consiste en effet à identifier ce qui est vraiment important pour vous pendant les fêtes et concentrez-vous sur ces aspects. Ne vous sentez pas obligé de tout faire. De toutes les manières, quoi que vous fassiez, vous ne pourrez jamais satisfaire tout le monde. Faites juste le nécessaire et ne vous attendez pas à quelque chose de trop réussi.

      2. Fixer des limites

      Apprenez à dire « NON ! » lorsque c’est nécessaire. C’est d’ailleurs une vitamine. Prenez au quotidien cette vitamine (N) ou (Non) pour ne pas tout accepter. Car, cela est gage de surcharge et beaucoup de stress. Veuillez ne pas surcharger votre emploi du temps avec des engagements excessifs. Ce qui ne ferait que diminuer votre budget et vous éloigner de votre objectif pour ces fins d’année.

      3. Élaborer un budget

      Établissez un budget réaliste pour les cadeaux, les décorations et les festivités. Cela peut réduire le stress financier. On le sait tous, les finances constituent l’élément majeur lorsque nous sommes en décembre. Peur de ne pas avoir assez pour offrir, peur de ne pas répondre aux besoins de tout le monde, peur de ne pas pouvoir organiser un dîner copieux, peur de ne pas voyager par manque de ressources financières. Toutes ces peurs ne font qu’augmenter le stress et vous plonger dans la dépression. Veuillez tout simplement faire avec ce que vous avez. Grand ou petit, c’est ce que vous avez à offrir qui compte le plus. Ne donnez pas au-dessus de vos moyens. Offrez, même s’il faut le dire, en dessous de vos moyens. Car après les fêtes, il y a aussi des factures à payer.

      4. Planifier à l’avance

      Le moment de tout planifier commence dès janvier. Vous commencez à mettre 50 euros de côté pour les prochaines fêtes de décembre, vous aurez économisé déjà 600 euros en décembre. Ce qui vous fait un très bon budget pour les cadeaux et les soirées ainsi que les voyages et autres. En tout cas, l’objectif de cette partie consiste à vous dire d’être dans l’anticipation. Organisez-vous en planifiant les tâches à l’avance. Cela permet d’éviter le sentiment d’être dépassé à la dernière minute.

      5. Simplifier les traditions

      Simplifiez vos traditions de Noël si elles sont devenues trop complexes. Parfois, moins peut être plus. Si vous avez l’habitude de recevoir, changez les choses en devenant celui ou celle qui est reçu. Et s’il n’y a personne pour vous recevoir, n’organisez rien et sortez ces jours de fête vous amuser tout.e seul.e. Vous ne faites de mal à personne. C’est aussi ça devenir une priorité.

      6. Définir des attentes réalistes

      Évitez les attentes irréalistes quant à la perfection. Les fêtes ne doivent pas être sans faille, et il est normal d’avoir des moments imparfaits. Veuillez donc accepter que ça ne soit pas toujours fun et réussi. Quand ça échoue, acceptez-le et souriez. C’est aussi ça une fête réussie.

      7. Prioriser la santé

      Prenez soin de votre santé physique et mentale en vous assurant de bien dormir, de manger sainement et de faire de l’exercice. Les périodes de fêtes peuvent très vite vous plonger dans une spirale de stress, de fêtes, de consommation excessive d’alcool, de gras et de manque d’activité. Veuillez décliner certaines invitations pour pratiquer un peu de sport ou trouver un moyen de faire du sport avant ou après chaque invitation. Notez aussi que l’alcool et le gras ainsi que les excès sont très mauvais pour la santé. Veuillez donc prendre soin de vous pour limiter le stress d’après fête. Surtout, en cas d’angoisse et de stress, ne conduisez jamais. C’est aussi pareil en cas d’alcool !

      8. Se déconnecter

      Accordez-vous des pauses pour déconnecter des médias sociaux et des obligations professionnelles. Profitez de moments de calme, de détente et si possible, voyagez pour découvrir certaines régions de France qui proposent de très bons séjours durant l’hiver.

      9. Accepter l’aide

      Si quelqu’un propose son aide, acceptez-la. Que ce soit pour la cuisine, les courses ou les préparatifs, partager les responsabilités peut alléger la charge et vous dégager d’un énorme stress. Donc, n’hésitez pas à solliciter ou accepter de l’aide de personnes qui le souhaitent.

      10. Favoriser les expériences sur les biens matériels

      Privilégiez les expériences significatives plutôt que les cadeaux matériels coûteux. Cela peut réduire le stress lié aux achats. Sortir en famille, retrouvaille, marche, randonnée, sport collectif, partage d’un apéro, photo de famille, sont autant d’expérience que vous pouvez offrir sans débourser assez d’argent. Veuillez donc privilégier les choses simples pour faire le maximum d’économie.

      11. Pratiquer la gratitude

      Prenez le temps de réfléchir à ce pour quoi vous êtes reconnaissant. Cela peut vous aider à apprécier davantage les moments simples.

      12. Créer des moments pour vous

      Accordez-vous des moments de détente, que ce soit en lisant, en méditant, en prenant un bain ou en pratiquant une activité que vous aimez. Pendant les fêtes, plusieurs événements sont au programme dans votre région. N’hésitez pas à consulter les différents sites de vos municipalités ou de votre région.

      13. Éviter la comparaison

      Évitez de vous comparer aux autres, que ce soit en termes de cadeaux, de décorations ou d’événements festifs. Chacun a sa propre manière de célébrer les fêtes de fin d’année. La comparaison est ce qui peut vous pousser à vouloir faire comme les autres. Alors que, faire comme les autres nécessite un prix. Et, quand on ne peut payer ce prix, le stress devient un mauvais allié.

      14. Se concentrer sur le présent

      Évitez de trop vous préoccuper du passé ou de l’avenir. Concentrez-vous sur le moment présent et appréciez-le. Car, si vous pensez à la mauvaise expérience de l’année dernière, c’est sûr que vous allez déprimer voulant bien faire les choses. Si vous pensez également à la réussite des fêtes de fin d’année de l’année dernière, cela vous mettra une énorme pression aussi. Restez dans le moment et soyez tout simplement vous. Offrez ce que vous pouvez. Veuillez ne pas faire plus.

      15. Demander de l’aide professionnelle si nécessaire

      Si le stress devient accablant, n’hésitez pas à consulter votre médecin qui vous orientera vers un psychologue. Cela vous permettra d’obtenir du soutien, du suivi et de l’accompagnement. En adoptant ces astuces, vous pouvez contribuer à rendre les fêtes de fin d’année plus agréables et moins stressantes.

Les signatures fréquentielles

Les Signatures fréquentielles est un outil qui utilise les vibrations sonores (musique) et olfactives (huiles essentielles) pour harmoniser nos vies, nos lieux, notre famille, notre activité professionnelle, …

C’est une méthode de reprogrammation de notre axe de Vie.

« Au commencement était le Verbe »

Comment la vibration de nos noms, prénoms, associés aux sons et à l’olfaction des huiles essentielles peuvent nous aider au quotidien ?

Les récepteurs d’odeurs et la zone du cerveau traitant cette information permettent un accès direct vers l’inconscient grâce à des sensations physiques et émotionnelles.

Le principe

Avec la prise de conscience des événements racines, la signature sonore va désactiver le processus sclérosant entraînant progressivement une correction du terrain grâce à la résolution du stress d’origine.

La mise au point des fréquences fondamentales sont en lien avec les données cohérentes du Nombre d’Or, de la Géométrie Sacrée… et s’appuie sur la vibration de vos prénoms, de vos noms de famille paternel et maternel.

Après la séance, le travail se poursuit pendant 21 jours par l’écoute de votre empreinte musicale et olfactive. Cet outil utilise les trois dimensions de l’Être : Physique, Émotionnelle et Spirituelle.

Les bienfaits

  • Conscientisation de l’origine des maux
  • Résolution des conflits intérieurs
  • Libération des souffrances émotionnelles pour retrouver notre axe de Vie.
  • Un mieux-être physique

inscription à la newsletter : https://www.notre-voix-interieure.fr/blog/